Stovers Custom Cakes

Les Casino en Ligne c'est pas du gâteau

Comment conclure une entente à la table finale

Le tournoi de poker est un marathon, et le gagnant remporte le plus gros lot. Sur un parcours de plusieurs dizaines d’heures, les joueurs s’affrontent main après main. Mais dans les rares moments où ils arrivent à la table finale, la qualité principale n’est pas le poker, mais la capacité à négocier.

Aujourd’hui on revient sur l’art de conclure un deal à la table finale en partenariat avec le Casino Extra qui vous offre un bonus sur casino extra pour fêter les fêtes de fin d’année. Maintenant sans plus attendre, et pour ceux qui veulent attaquer 2019 avec de meilleurs outils, voilà tout ce que vous devez savoir sur l’art de conclure une entente à la table finale.

L’art subtil de conclure un marché à la table finale.

L’habileté à négocier à la table finale est une autre forme d’art un peu différente du reste des connaissances liées au poker professionnel comme nous le raconte Arnaud Psachi, joueur professionnel français. Certains joueurs pourraient soutenir que vos compétences nécessaire pour le bluff ne sont pas différentes de votre capacité à obtenir vous-même la plus grande part dans cette transaction. En pratique, près de la moitié des tournois en ligne et en direct se termine par une entente à la table finale (la plupart d’entre elles – en tête haute). Par conséquent, l’habileté à négocier une entente à la table finale est une compétence importante dans la gamme d’un bon joueur.

Pourquoi faire un marché ?

En règle générale, les ententes aux tables finales sont faites pour réduire au minimum le facteur de chance quand l’argent des prix est une grosse somme d’argent. Les adversaires qui jouaient dans le tournoi depuis longtemps ne veulent pas manquer de chance et perdre de l’argent ou prendre de mauvaises décisions à cause de la fatigue ou d’une mauvaise gestion de leur bankroll. Par conséquent, une entente à la table finale est une sorte d’assurance contre de grosses pertes.

Vous pouvez retrouver des graphiques expliquant tout ce que nous citons ci dessous sur le tumblr de William Hill Casino. Donc voyons ensemble les raisons pour lesquelles vous devriez (ou non) conclure une entente à la table finale.

La liste des raisons pour lesquelles faire un marché ?

  • 1. Etre fatigué. Le tournoi de poker est un marathon. Souvent, les joueurs sont intéressés à finir le jeu le plus tôt possible. C’est l’une des raisons les plus évidentes pour conclure une entente.
  • 2. L’Expérience. Si vous êtes un débutant et qu’un joueur expérimenté et qualifié joue contre vous, il n’y a aucune raison de continuer à jouer. Il vaut mieux se méfier et négocier pour éviter qu’un joueur plus expérimenté n’arrive à vous battre si prêt d’une grosse somme d’argent. Faites aussi attention à la taille des piles de jetons.
  • 3. Le tournoi est maintenant un festival tout-en-un. Les tournois Turbo ont des piles de joueurs à la table finale de pas plus de 7 grandes blinds. Avec un tel nombre de jetons, le poker s’avère être une loterie, donc il n’y a aucun sens à donner bêtement votre argents aux plus grosses mains
  • 4. Vous avez une pile basse. Négocier avec une pile basse est intéressant pour faire une affaire à la table finale, car c’est une opportunité de gagner plus qu’il n’est garanti.

Pourquoi vous ne devriez pas faire un marché ?

  • 1. Si vous êtes un leader de jetons, vous avez un avantage sur les jetons, donc il ne sert à rien d’appuyer sur le bouton « Deal » plus tôt que les autres.
  • 2. Les piles sont hautes et permettent de faire des mouvements actifs, c’est à dire que le jeu n’est pas dans sa phase de push-fold, Il y a encore du jeu dans les tables finales.
  • 3. Vous sentez que vous avez un avantage dans le jeu.

Certains pros ne font jamais d’affaires : ils ne ressentent pas la pression de l’argent, ou sont trop confiants dans leurs compétences. Les autres, au contraire, sont enclins à conclure des ententes à la table finale si on leur en offre une comme ça a été le cas dans la majorité des cas au WSOP de cette année. Les joueurs de poker ont même une sorte de superstition – ceux qui refusent de faire une offre sortent souvent du tournoi en premier.